Mieux que Soundcloud ou Deezer ? Funkwhale

Instance Funkwhale

J’ai découvert par hasard, même pas sur LinuxFr, l’existance de Funkwhale , dont une instance ouverte est ici https://audio.qoto.org/

Je me suis créé un compte https://audio.qoto.org/@jao , pour essayer simplement. Mon compte est encore vide pour l’instant, mais j’y mettrai quelques fichiers audio.

Une fois le compte créé, on peut déjà regarder les musiques ou fichiers audio partagés par d’autres, je suppose qu’il s’agit de comptes sur l’instance audio.qoto.org.

Je ne sais pas encore si cette instance est fédérée à d’autres instances.

A propos de la plateforme qoto


2 J'aimes

C’est toujours intéressant de consulter le blog du projet, par exemple cet article.

Je me suis aussi créé un autre compte sur l’instance (pod) https://open.audio/ - la création de mon compte a été approuvée :slightly_smiling_face: - car sur l’instance de qoto.org il y a des erreurs lors du chargement pour beaucoup de fichiers audio.

Lors de la création d’une playlist, on définit si on souhaite qu’elle soit vue par les autres instances :

funkwhale_creation_playlist

Je me demande comment ils vont bien pouvoir modérer la musique partagée par chacun. La plupart d’entre nous voudra sûrement téléverser de la musque pas forcément libre de droit…

1 J'aime

Je suppose que ça peut dépendre du but recherché par ceux qui mettent à disposition l’instance, ils pourraient contraindre par exemple le partage de musique sous licence libre pour défendre la culture libre. Je crois que open.audio est orientée contenus libre sans toutefois être stricte.

Capture d’écran du 2020-06-14 15-00-08

Capture d’écran du 2020-06-14 15-03-05

1 J'aime

Pour info, je souhaitais faire un test de téléversement d’ une musique libre sur l’instance https://open.audio, dont l’auteur est Simon « Gee » Giraudot, alias Grisbouille, illustrateur de planches de BD pour Framasoft (entre autre) ; il est aussi musicien, compositeur, etc.

Le test a échoué, je suppose que la fonction de téléversement n’est accessible qu’à ceux qui soutiennent en donation le service de cette instance (ce qui revient aussi à soutenir le projet). Je crois aussi qu’il faudra s’y habituer, rien n’est vraiment gratuit.