Pod.libre.re c'est la fin

Bonjour,

Juste pour vous annoncer la fin du pod Movim de Libre.re. :sob:

Il s’agissait alors, à l’époque (2016), d’expérimenter un réseau social à base de protocole XMPP pour notre groupement d’utilisateurs du libre à la Réunion. Bien que sympathique sur le papier (technologie PUBSUB + Markdown) cet outil n’a jamais vraiment décollé car un peu complexe à l’usage, il est vrai.

Néanmoins, cela a permis à certains de découvrir le protocole de messagerie instantanée XMPP et en particulier sa version cryptée OMEMO (que je continue de recommander).

Rapidement, j’ai relu quelques articles publiés à l’époque et avant de l’éteindre définitivement, voici quelques traces réalisées par nos membres de Libre.re…

Rubrique nostalgie

et autres photos


logo-2016 libre974logo-date

la toute première annonce

Le pod (Movim) Libre.re, quelques éléments pour mieux comprendre
[…]
Avec votre compte XMPP, vous n’êtes pas obligé d’utiliser Movim, vous pouvez vous connecter en utilisant tout autre client XMPP. Je pense en particulier aux applications lourdes, tel que : Gajim, Pidgin, Empathy, Dino, Conversations, …

Pour bien comprendre, le pod Movim est aussi un client XMPP, cependant il a la particularité d’être léger, autrement dit il fonctionne depuis n’importe quel navigateur (récent) et surtout dispose de fonctionnalités audio/vidéo bien standardisé. C’est le client XMPP à privilégier si vous voulez faire de la visio-conférence. À noter, que depuis Movim, rien ne vous empêche d’ajouter un contact d’un domaine autre que ‘Libre.re’ et d’entamer une visio sans le moindre souci.

utilisation en parallèle de plusieurs clients avec un seul compte


Le protocole XMPP a prévu ce cas, et c’est ce qui le distingue de beaucoup d’autres solutions en communication instantanée. Ainsi, si vous disposez d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un téléphone, vous pouvez très bien vous connecter 3 fois avec 3 clients différents et la synchronisation des messages fontionnera très bien.

parfois, pour des raisons de confidentialité, vous pouvez activer l’extension OMEMO sur au moins un de vos périphériques, exemple Conversations sur votre téléphone, ou Gajim sur votre ordinateur. Si vous émettez des messages cryptés, ils seront répercutés sur chacun de vos autres clients connectés. Malheureusment, Movim (actuellement) ne supporte par OMEMO, vous ne pourrez malheureusement pas lire ou comprendre vos propres messages cryptés (et fort heureusement d’ailleurs). Pour des raisons de simplicité et de confort d’utilisation, je préconise de ne pas utiliser Movim en parrallèle d’une communication cryptée.

compte XMPP d’un autre domaine


Si vous avez un compte XMPP (ou JID) d’un autre domaine que ‘Libre.re’, il sera reconnu et parfaitement opérationnel. À titre informatif, le jeton d’authentification vers un serveur extérieur s’opére de manière sécurisée et le fait que le code source de Movim soit libre vous garantit une saine confidentialité de ce point de vue là. Si vous décidez de vous connecter à notre pod Movim via un domaine externe (exemple: jabber.fr, movim.eu, …), veillez noter qu’il vous faudra vous enregistrer manuellement aux 5 salons de discussions, et aux 2 communautés pour avoir le même sentiment d’appartenir à la communauté ‘Libre.re’. C’est possible mais manuel !

Différence entre notre pod Movim et d’autres pods Movim


Movim est prévu pour fonctionner en mode fédération de pod Movim.

Actuellement, notre pod Movim est isolé et ne partage pas (encore) du contenu avec les autres pod Movim, et ce afin de se concentrer sur notre petit communauté naissante. Ainsi concrètement, vous pouvez vous connecter à pod.movim.eu et recevoir des informations disponibles du monde entier, mais vous ne pourrez pas obtenir les informations en provenance de Libre.re, c’est intentionnel, car encore expérimental.

Autre information


  • nombre d’inscrit : 19/56
2 J'aimes

J’ai été épaté par les possibilités du protocole XMPP, et une fois qu’on l’a essayé pour faire de la messagerie instantanée (du chat), on ne peut plus s’en passer. Chacun de nous nous pouvons inviter plus de gens à en faire la découverte et donc à faire grossir cette “communauté”.