Tirage au sort Vs élection sans candidat

Bonjour,

Élection sans candidat

Juste pour mentionner l’existence d’un outil démocratique que nous pouvons utiliser au sein de notre association, le principe de “l’élection sans candidat”. Merci à @fabienne.cuq de m’avoir expliqué le concept. De ce que j’ai retenu, il s’agit brièvement pour affecter un rôle à une personne ou un groupe de personnes à :

  1. débattre des qualités requises pour ce rôle
  2. de proposer individuellement une personne (ou un groupe de personne) pour ce rôle
  3. après récolte des bulletins, la discussion reprend pour déterminer si la personne correspond bien au rôle
    • éventuellement, un deuxième tour si la personne se désiste

Il me semble que pour un rôle qui nécessite des qualités spéciales, genre porte-parole de Libre.re, administrateur technique, etc… cet outil est bien adapté.

Tirage au sort

Historiquement, on a déterminé les responsables de notre association avec le tirage au sort. Je pense que cela prend en considération le fait que président ou trésorier ne réclame pas de compétences particulières, c’est plus pour avoir des noms de responsables que l’exigence des statuts d’une association loi 1901 nous impose. Nous sommes tous à égalité, fonctionnement horizontal.

Par ailleurs, j’ai juste effleuré le débat, mais la pratique d’un tirage au sort de confiance n’est pas aussi anodin qu’il n’y parait. Je vous renvoie vers un article (important) sur InternetActu qui traite de ce problème, La société des boites noires

L’enjeu semble bien sûr, là encore, de renforcer la transparence des données et traitements, mais plus encore explique-t-il, améliorer la transparence des projets.
[…]
Jonathan Obar (@CDNJobar) prolonge ce constat en montrant qu’il faut trouver des solutions pour partager plus équitablement le fardeau de la transparence et de l’explicabilité.

transparence et explicabilité => tirage au sort de confiance

1 J'aime